PRÉSENTATION

des personnes ayant créé des fiches avec notamment ses secteurs de prospections ou de prédilections :

Patrice TANCHAUD, réalisateur du site, né en 1962, domicilié à 17250 SOULIGNONNE. Débuts en « mycologie » en 1999 avec adhésion à la SMIO (Société Mycologique de l’île d’Oléron), qui n’existe plus ; puis dans les années qui ont suivi à la SMMA (Société Mycologique du Massif d’Argenson) et Charente-Nature Angoulême.



SECTEURS DE PROSPECTION

- Géographie : surtout la Charente-Maritime : alentours de St Porchaire, Saintes, Ste Gemme, La Gripperie, le littoral atlantique y compris les îles d’Oléron, de Ré et d'Aix ; et de temps en temps, lors de sorties communes, les Deux-Sèvres, le Marais Poitevin et la Charente. Et dans ce dernier département, quelques sorties avec mon collègue Robert Lagarde, plus particulièrement dans des zones humides sur les secteurs de Graves, Reignac et Brossac.

- Ecologie :

. Milieux humides, avec recherche des zones où pousse l’aulne glutineux ( Alnus glutinosa), toute l’année et surtout durant les périodes sèches.
. Terrains calcaires avec présence de chênes verts : Soulignonnes « Leuzois », Le Douhet, Trizay et St Porchaire.
. Forêts « classiques » de feuillus avec différentes essences selon les secteurs : chêne, charme, châtaignier, peuplier tremble, hêtre (rarement), merisier, noisetier, bouleau, frêne, érable. Forêts mêlées feuillus et pins ou pins seuls. Cupressus sur le littoral.
. Parcs et lieux plantés en ville.
. Prairies et pelouses.
. Lieux brûlés, tas de fumier, tas de bois mort, etc.


REMERCIEMENTS

- Je rends hommage à tous les collègues, actuels ou malheureusement disparus, qui ont prospecté sur notre territoire, ont récolté des champignons, les ont décrits et étudiés, ont fouillé des ouvrages pas toujours facile d’accès et ont parfois mis des mois voire des années pour parvenir à nommer leurs récoltes, tout ceci à une époque où la littérature et les moyens de communication n’avaient rien à voir avec ceux d’aujourd’hui. J’adresse mon plus grand respect à tous ces collègues grâce auxquels je tire aujourd’hui profit de leur labeur, me facilitant la tâche afin de présenter ici des espèces rares ou délicates de détermination.

- Je rends un hommage particulier et un grand merci à mon collègue M. Michel SANDRAS, pour avoir guidé mes premiers pas en mycologie. En effet, j’ai fait sa connaissance en 1999 en lui apportant des paniers de champignons que nous déballions avec soin, je prenais note des noms qu’il me donnait, et dans le lot, il était rare que nous n’en ayons pas un ou deux à contrôler ou à identifier au microscope. Ce furent également mes premiers pas vers la microscopie où je découvrais non seulement l’utilisation de cet appareil bizarre, nommé microscope, qui permettait de grossir jusqu’à 1000 fois, mais aussi les éléments constituant un champignon et leurs termes tels que spores, basides, asques, hyphes, boucles … comme je le disais parfois en plaçant l’œil sur l’oculaire : « ça ne saute pas aux yeux, il faut quand même savoir ce qu’on cherche ». Bien évidemment, je lui dois de nombreuses déterminations, ainsi que des photographies de récoltes qui sortaient de l’ordinaire avant que je ne sois équipé moi-même (2007). Bref, comment ne pas dire un grand merci, non seulement à ce Monsieur, mais également à Mme Françoise SANDRAS, son épouse, pour la permanente gentillesse de son accueil.

- Mes remerciements vont ensuite aux personnes des sociétés mycologiques locales, que ce soit pour leurs connaissances partagées, leurs récoltes … et tout simplement pour leur sympathie et le plaisir que nous avons eu (et que nous avons encore) à échanger lors de sorties et expositions : M. Pierre BARRAUD, M. Robert BEGAY, M. Pascal BOBINET, M. Jean-Armand BOIREAU, M. Patrick BOISSELET, M. Alain BRISSARD, Mme Suzanne BUISSONNET, M. Pascal CHAUTRAND, M. Bruno COUÉ, Mme Danielle DECOSSAS, M. Adrien DELAPORTE (DCD), M. Jacques DROMER (DCD), M. Guy DUPUY et Françoise (son épouse), M. Jean-Pierre DUPUY (DCD), M. Michel FORESTIER, Mme Annie GAILLARD et Claude (son mari), M. Jacques GUINBERTEAU et Annie (son épouse), M. Michel HAIRAUD, M. Gaston HEUCLIN, M. Marcel JAFFRAIN, Mme Marie-Thérèse JAFFRAIN/KERDAFFREC, M. Robert LAGARDE et Angela (son épouse), M. Christian LECHAT, M. Albert LUCIN, M. Guy MAUGET, Mme Yvonne MAUGET, M. André MERLET et Nicole VERNOUX (sa compagne), M. Jean-Claude NEGRET (DCD), M. Jean PROVOST et Dominique (son épouse), M. Loïc RABILLER, Mme Bernette RIVAULT et Serge (son mari), M. Jean ROBERT et Anny (son épouse), M. François VALADE et M. Christian YOU. Que des personnes éventuellement oubliées ici, probablement rencontrées de façon plus occasionnelle, veuillent bien me pardonner.

- Une autre partie des remerciements, et non des moindres, est à adresser aux collègues mycologues qui se sont exprimés sur de nombreuses récoltes et pour la littérature parfois fournie :
. tout d’abord, ceux qui nous ont aidé à un moment ou à un autre : M. Hans-Otto BARAL, M. Paul BERTEA, M. Philippe BINEAU, Mme Micheline BROUSSAL, M. René CHALANGE, M. Etienne CHARLES, , M. Maxime CHIAFFI, M. Bernard CLESSE, M. Hervé COCHARD, M. Régis COURTECUISSE, M. René DOUGOUD, M. Georges FANNECHERE, M. Jean-Luc FASCIOTTO, M. Roberto FERNANDEZ SASIA, M. Alain FERVILLE, M. André FEVRIER, M. Francis FOUCHIER, M. Christian FRUND, M. Jacques GANE, M. Guy GARCIA, Mme Christelle GERARD, M. Alain GERAULT, M. Daniel GHYSELINCK, M. Albert GROBELNY, M. Alain HENRIOT, M. Pascal HERIVEAU, M. Jean-Claude HERMITTE, M. Raphaël HERVE, M. Beňat JEANNEROT, M. Patrice LAINE, M. Marcel LECOMTE, M. Bernard LEFEBVRE, M. Claude LEJEUNE (DCD), M. Jean-Paul MAURICE, M. Eric MICHON, M. Guillem MIR, M. Jean-Marc MOINGEON, M. Claude PAGE, M. Marc PAQUAY, M. Miquel A. PEREZ-DE-GREGORIO, M. Jean-Paul PRIOU, M. Daniel REAUDIN, M. Bernard RIVOIRE, M. Henri ROBERT, M. Olivier ROBLOT, M. Jean-Louis SURAULT, M. Raùl TENA LAHOZ, M. Jean-Michel TRENDEL, M. Gérard TRICHIES, M. Gilles TRIMAILLE, M. Joserra UNDAGOITIA, M. Nicolas VAN VOOREN et M. Jean-Claude VERPEAU.
. et tout particulièrement pour leur disponibilité et leur aide permanente et indispensable (chacun reconnaîtra leurs genres de prédilection et leurs compétences) : M. Jean-Louis CHEYPE, M. Guillaume EYSSARTIER, M. Jacques GUINBERTEAU, M. Pierre-Arthur MOREAU, M. Gilbert MOYNE, M. Serge POUMARAT, M. François VALADE et M. Jean-Jacques WUILBAULT.

- Enfin, il m’est difficile de trouver les mots justes, car un grand merci n’est pas suffisant pour ce que je dois adresser à Mathilde, Joseph et Angéline, mes trois enfants, ainsi qu’à Marie-Pierre, mon épouse (qui m’accompagne souvent sur le terrain et à qui je dois de nombreuses récoltes). Comme toute passion, elle s’exerce au détriment d’autre chose et incontestablement de la vie familiale, alors qu’ils veuillent bien pardonner toutes mes escapades diurnes à la recherches des champignons et mes heures nocturnes passées sur le microscope, à consulter la littérature, à rédiger des fiches et maintenant … à alimenter le présent site.

- Un ultime remerciement est à adresser à Mickaël (Mika pour les intimes), le jeune homme à qui je dois toute la structure du site et qui répond toujours présent à chaque amélioration à apporter.

- Je signale l’existence de l’Association mycologique d’Echillais (17) et les relations privilégiées que j’ai avec son président, M. André MIRC, les membres du bureau et l’ensemble de ses adhérents. En effet, tous les ans nous mettons en place (avec quelques collègues) une exposition de champignons, soit à Echillais, soit dans une commune voisine, toujours dans d’excellentes conditions, avec un dévouement et un accueil exceptionnels de la part du président et de son équipe. A cela, j’ajouterai que cette association a financé en 2010 du matériel permettant de donner une autre dimension à ces expositions avec l’acquisition de panneaux didactiques (réalisation SMF) et d’un fichier constitué de plus de 2000 fiches couleurs avec photographies (réalisation personnelle).

Contact | Champignons de Charente-Maritime, Charente et Deux-Sèvres (c) 2016 | Création: Marchadier Mickaël | Connexion